enfant sommeil plage vacances décalage horaire

Comment faire face au décalage horaire de vos enfants ?

Le décalage horaire est souvent redouté par les voyageurs, surtout s’ils sont parents. En effet, ce n’est pas toujours facile de devoir gérer son propre dérèglement dû au jetlag et celui de ses enfants.

Pour les adultes, les effets du décalage horaire sont vécus différemment selon les personnes. Il en va de même pour les enfants. Certains se remettront plus facilement que d’autres. Egalement, les enfants se réadapteront plus rapidement que vous car, malheureusement, vous aurez à gérer vos enfants et votre jetlag en même temps. Ils ont par ailleurs une très grande capacité d’adaptation.

Chez les enfants, le décalage horaire se traduit à la fois par de la fatigue et par une faim irrésistible aux mauvaises heures.

Pour information, en général il faut une journée d’adaptation pour deux heures de décalage horaire. Par exemple, pour un jetlag de 6 heures, il faudra 3 jours d’adaptation.

Même s’il n’existe pas de solution miracle, je vous présente ici quelques conseils permettant de faire face au décalage horaire de vos enfants. Certains peuvent très bien s’appliquer aux adultes.

Par ailleurs, les conseils présentés dans cet article concernent essentiellement les enfants ayant passés le stade de nourrisson. En effet, les nourrissons possèdent encore leur propre horloge interne et sont peu sensibles aux cycles jour/nuit. Qu’il y ai décalage horaire ou pas, les nourrissons ont leur propre rythme et essayer de le modifier n’aura que très peu d’impacts.

Pour finir, je vous parle ici d’astuces concernant essentiellement des destinations ayant un grand décalage horaire.

 

Avant le départ

Faites attention aux heures de vol que vous allez réserver

Si vous partez pour une destination avec beaucoup de décalage horaire, je vous conseille de réserver des vols de nuit et arrivant sur place le matin ou le midi. En effet, votre enfant aura logiquement dormi durant les trajets et sera en pleine forme pour affronter une nouvelle journée et le jetlag.

Par ailleurs, voyager de nuit permet d’être plus serein ; le voyage en avion le jour est souvent source de stress pour les parents car il est souvent très difficile d’occuper des enfants en avion et de devoir gérer les éventuelles « crises » de son enfant, surtout pour des longs courriers. Ce type de situation peut tout de même se produire la nuit mais cela est plus rare.

 

Habituez votre enfant au futur fuseau horaire

Vous pouvez, cinq jours avant le départ, habituer progressivement votre enfant au fuseau horaire de votre destination. Ceci concernera les horaires de sommeil et de repas.

Pour le sommeil, il faudra avancer ou reculer ses heures de sommeil d’environ un quart d’heure tous les jours jusqu’au départ. Si vous partez vers l’Ouest, avancez l’heure du coucher et du lever. Au contraire, si vous partez vers l’Est, reculez ces heures.

Pour les repas, c’est le même principe : décalez vos heures de repas.

Grâce à cette méthode, votre enfant (et vous par la même occasion) évitera d’accumuler la fatigue liée au voyage et les effets du décalage horaire. Par ailleurs, ceci permettra de « gagner » une journée d’adaptation.

 

Sur place

Donnez des repères à votre enfant

Il est essentiel de bien expliquer la situation à votre enfant pour qu’il comprenne le principe du décalage horaire. Vous pouvez lui donner des repères tels que : « A cette heure-là, les gens dorment/mangent/travaillent/… ».

Par ailleurs, pensez à bien reprendre vos routines habituelles pour le coucher afin de ne pas davantage perturber votre enfant.

 

Dès l’atterrissage, mettez-vous le plus tôt possible à l’heure locale

Lorsque vous arriverez sur place, mettez-vous tout de suite à l’heure locale. Réglez votre montre !

Essayez de faire manger votre enfant et de le faire dormir à l’heure du pays (que ce soit pour la sieste ou pour le coucher), même si ce dernier point va être compliquer à faire comprendre à l’enfant.

Si votre enfant a faim et qu’il réclame son repas à l’heure habituelle et que vous arrivez le matin ou l’après-midi, vous pouvez lui donner un petit goûter plutôt qu’un repas complet. Je vous conseille donc d’avoir sur vous des petits quelques choses à manger.

Dans le cas où c’est l’heure de la sieste lorsque vous arrivez, essayez de la décaler un peu.

enfant maman décalage horaire voyage

Décalez progressivement l’heure du coucher de votre enfant

Afin que votre enfant se couche à l’heure locale, il est important de décaler progressivement son heure d’endormissement. Essayez de le faire tenir une demie-heure/trois quart d’heure de plus chaque jour.

En procédant ainsi, deux ou trois jours suffisent pour que votre enfant s’habitue aux nouveaux horaires.

 

Comment gérer la première nuit et la première journée ?

Pour la première nuit, et comme dit précédemment, essayez de décaler l’heure du coucher pour que votre enfant s’endorme à l’heure locale. S’il tombe de sommeil avant tant pis !

Il est fort probable que votre enfant se réveillera très tôt dans la nuit, peut-être vers 3h/4h/5h du matin heure locale. Même si vous n’êtes pas apte à vous levez, passez du temps avec lui, jouez avec lui. Vous pouvez également lui donner son petit déjeuner en essayant tout de même d’attendre une heure correcte.

Après 2 ou 3 heures d’éveil, vous pouvez recoucher votre enfant pour une petite sieste. S’il commence à dormir trop longtemps, je pense qu’il serait bon de le réveiller.

Pour le midi, essayez de le faire tenir jusqu’au déjeuner et couchez le pour sa sieste s’il en fait encore une. Néanmoins, même si votre enfant ne fait plus de sieste et s’il a l’air vraiment fatigué, n’hésitez pas à le coucher afin d’éviter les crises.

En procédant ainsi et en vous mettant le plus vite possible aux heures locales, votre enfant retrouvera assez rapidement son rythme habituel.

 

Respectez le rythme de votre enfant

Précédemment, je vous conseillais de décaler votre enfant progressivement afin qu’il se cale rapidement sur les heures locales. Néanmoins, il est important de respecter son propre rythme.

Si votre enfant tombe de sommeil alors que ce n’est pas l’heure, laissez le faire une bonne sieste réparatrice, tout en faisant attention à se qu’il ne dorme pas trop tout de même ; dépasser 2 heures de sieste, je pense que c’est un peu trop.

 

Les premiers jours, allez y doucement

Les deux premiers jours, évitez d’avoir un programme trop chargé avec des activités fatigantes, comme par exemple un parc d’attraction, un parc animalier, des grandes promenades, … Choisissez plutôt des activités légères telles que une petite marche dans le quartier de votre logement, une baignade dans la piscine de votre hôtel, un petit moment au parc d’enfants du coin, des courses, …Ceci vous évitera de vous stresser, de stresser votre enfant et ainsi de récupérer de votre voyage en avion.

Par contre, je vous déconseille de ne pas rester inactifs car cela n’arrangera en rien les effets du décalage horaire.

enfant sommeil voyage décalage horaire

Comment gérer le dérèglement des repas ?

A cause du décalage horaire, votre enfant aura faim à la mauvaise heure et inversement, n’aura pas faim alors que c’est l’heure de manger. Plusieurs astuces peuvent être utilisées afin de remettre votre enfant sur les bons rails des repas.

Aux heures locales, mettez-vous tous à table et essayez de donner un peu plus à manger à votre enfant lors du déjeuner et du dîner. Néanmoins, ne le forcez pas, envisagez plutôt de lui donner des plats qu’il affectionne beaucoup.

Pour lutter contre les fringales aux mauvaises heures, vous pouvez lui donner des petits encas afin de le faire patienter jusqu’aux vrais repas. En revanche, n’abusez pas trop des encas sinon votre enfant n’aura plus faim lors des repas.

Egalement, pensez bien à réhydrater votre enfant très régulièrement. En effet, le manque d’eau peut aggraver les effets de fatigue dus au jetlag.

 

Vous pouvez avoir recours à des remèdes naturels

L’homéopathie

L’homéopathie peut être efficace en cas de troubles du sommeil engendrés par le décalage horaire. Ce remède naturel peut détendre et diminuer les effets du jetlag de votre enfant. Par contre, n’oubliez pas de demander conseils à votre médecin ou pharmacien.

 

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être efficaces en cas de décalage horaire. Néanmoins, il faut faire très attention à leur utilisation sur les enfants. Certaines ne sont à utiliser qu’à un certain âge. Veuillez bien à vous renseigner auprès de votre médecin ou de votre pharmacie avant toute utilisation.

 

La lumière naturelle

La lumière naturelle permettra d’aider l’horloge biologique de votre enfant à s’adapter aux nouveaux horaires. Il est donc important de passer le plus de temps possible à l’extérieur afin d’avoir une dose suffisante de soleil pour vite se réadapter.

Cette solution peut-être envisagée dans un pays ensoleillé. Néanmoins, elle peut-être difficilement applicable si vous vous rendez dans une destination où pluie et nuages dominent.

 

Et pour le retour ?

Pour le retour, vous pouvez reprendre les méthodes que pour l’aller.

Laissez-vous le temps

Je vous conseille de ne pas reprendre le travail et donc de ne pas mettre votre enfant chez la nounou ou à l’école dès le lendemain de votre retour. Laissez-vous, au minimum, deux journées d’adaptation pour reprendre votre train-train quotidien. En effet, il est indispensable de prévoir un retour en douceur car le jetlag n’en a pas encore fini avec vous !

Le décalage du retour peut-être beaucoup plus compliqué que celui du départ. Au départ, vous êtes dans l’euphorie des vacances et vous avez plus de temps pour vous adapter. En revanche, pour le retour, à moins de prendre encore une semaine de vacances en plus chez vous, vous n’aurez pas ce temps là car le retour à la réalité vous appelle !

 

Reprenez vos habitudes

Essayez le plus vite possible de reprendre vos habitudes et vos rituels avec votre enfant. La routine du coucher est très importante à remettre en place pour que votre enfant retrouve ses repères d’avant le voyage.

 

Laissez veiller votre enfant le premier soir

Pour le premier soir, votre enfant n’aura surement pas sommeil et ne voudra pas aller se coucher. Laissez-le alors veiller, dans la limite du raisonnable bien sûr.

 

Décalez ses heures de sommeil progressivement

Afin que le rythme de sommeil de votre enfant redevienne comme avant, vous pouvez décaler progressivement ses heures de sommeil. C’est exactement le même principe que pour l’aller. Chaque soir, il faudra bien veiller à décaler l’heure du coucher jusqu’à se qu’il retrouve son heure de coucher d’avant votre départ.

Si vous avez le temps pour réadapter votre petit, décalez les horaires d’un quart d’heure/d’une demie heure. Au contraire, si vous devez vite retrouver un rythme métro-boulot-dodo, décalez les horaires d’une heure/d’une heure et demie. Mais dans ce cas, cela sera un peu plus « hard » pour votre enfant.

 

Utilisez les remèdes naturels

Comme dit précédemment, vous pourrez utiliser si vous le souhaitez, l’homéopathie et les huiles essentielles. Egalement, mettez le plus souvent possible votre enfant au contact de la lumière naturelle et le soleil.

enfants famille mer voyage décalage horaire

Voici donc certaines astuces possibles pour lutter contre le décalage horaire de vos enfants. Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires.

Un dernier conseil : surtout soyez patients avec vos enfants. Ne soyez pas trop exigeants avec eux. N’oubliez pas, c’est les vacances, alors profitez !

 

décalage horaire enfants voyage tourisme vacances coaching conseils accompagnements

 

Autres articlesQuelles pièces d’identité a-t-on besoin pour voyager en avion ? ; Comment bien choisir sa destination ? ; L’application Maps.me : Allez à destination sans internetComment choisir son guide voyage idéal ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *